Origines
Les premières traces de la famille Tramasure remontent en 1260, du côté de Silly.

Un tabellion mentionne qu'un prénommé Mathieu y achète un terrain avec sa fille.
L'homme fut appellé Trans Masura, "au delà de la Masure".
On mentionne, toujours à Silly, un Bertrand de Tramasure qui était échevin vers 1287.

Il existe d'ailleurs encore aujourd'hui un lieu-dit "Tramasure", non loin de la rue de la Station où s'élevait la perche de tir à l'arc.

Sébastien
Il reste des zones d'ombres sur la vie de Sébastien de Tramasure.
Jehan, père de Sébastien, le 1er Tramasure recensé à Lessines, serait né vers 1510.  Il épousa Jehanne Gontier, fille d'un échevin.  La charge étant transmissible aux hommes seulement, c'est son mari qui en hérita.

Pour certains, Sébastien serait né en 1560 -déduction basée sur l'inscription du tableau de la chapelle de Visitation, mais contestée.  Pour d'autres, notre héro serait né en 1555.
Il était marchand et bourgeois de la ville.
Il se maria à quatre reprises et eut 13 enfants: 7 avec Marguerite Vincq, 6 avec Catherine Flameng, mais aucun avec sa troisième Catherine Baghe, ni avec la quatrième, Marie Danneau.


Sébastien fut conseiller communal à plusieurs reprises mais n'a pas été bourgmestre: il ne fut que son lieutenant, c'est à dire qu'il remplissait la fonction de maire en l'absence de celui-ci.  Il est mort le 8 mars 1634.
Ses restes seraient inhumés dans la chapelle de la Visitation.

On pense bien qu'il ait eu des frères et soeurs par concordances généalogiques dans d'autres paroisses.
Parmi ses enfants, l'un fut prieur de l'Abbaye de Cambron.  Un autre, Antoine de Tramasure épousa Marguerite Ruzette à Deux-Acren le 14 juillet 1620.
Un de ses petit-fils fut chanoine de Sainte-Waudru à Mons et de St-Pierre à Anderlecht en laquelle église on peut voir sa pierre tumulaire.  Il fonda de nombreuses Bourses d'étude pour étudiants à l'Université de Louvain.

Portrait présumé de Sébastien de Tramasure, d'après "Le célèbre assaut de Lessines",

Walther Ruzette. (communiqué par J-Cl. Tramasure).  Visible au château de Snaaskerke (Gistel).

Sébastien de Tramasure représenté dans la chapelle de la Porte d'Ogy.
A gauche sur une peinture du XIXème siècle, à droite "en prière devant Notre-Dame" sur un vitrail de 1855. 

Portraits d'époque de Tramasure.
A gauche d'après le triptyque de la chapelle de la Visitation où est enterré le héros, au centre sur une toile d'époque (vers 1620) conservée au Musée Communal et à droite selon une copie du triptyque datant du XIXème siècle. 

La chapelle de la Porte d'Ogy.

Pierre tombale de Sébastien de Tramasure, rénovée en 1888, située dans la chapelle de la Visitation.

Tryptique d'époque, conservé dans la chapelle des soeurs noires.  Il présente Sébastien et Catherine Baghe, sa 3ème épouse.